Le Hang Drum, percussion de l'espace

Le Hang est un instrument qui vient d'ouvrir une nouvelle page dans l'histoire des percussions.

Un nouveau type de son, une grande simplicité d'utilisation, une gamme étendue et une multitude de possibilités de jeux; tout fait du Hang un instrument unique en son genre.

Le Hang devait idéalement être posé sur un support, ce qui donne la possibilité au joueur de se déplacer tout autour de l'instrument. On peut alors varier ses mélodies grâce à la gamme constituée des 9 notes (9 en incluant la note basse du dôme) et être libre de tourner autour de l'instrument.

A l'occasion de l'enregistrement de la séquence vidéo proposée en téléchargement, nous ne disposions pas du support adéquat, nous avons donc privilégié une position de jeux où l'instrument reposait sur les cuisses du musicien.

Une des particularités du Hang, est qu'il est difficile de ne pas rester focaliser sur ses mains et l'instrument lui-même : on est absorbé par les sons que l'on produit et il devient difficile de relever la tête ou de trouver une position avec laquelle on garde le public dans son champ de vision.

Il faut beaucoup de douceur pour produire des sons avec cet instrument. Pas question de frapper un Hang comme on frapperait une N'Goma ou bien même un balafon à l'aide de mailloches, car le Hang est fragile; très fragile; de toute façon, l'aspect et la forme de l'instrument n'incitent pas à faire des prouesses physiques et à vouloir "tapper" dessus. Il suffit pour produire un son, de toucher du bout des doigts les 8 zones concaves de l'instrument. Ce touché du bout des doigts peut rappeler le jeux de la Sanza (plus c'est doux plus c'est beau) avec un son emprunt de douceur. Le hang va sans aucun doute faire le bonheur des joueurs de tablas, zarbes et autres instruments de percussions qui font appel à une grande dextérité dans le doigté et la technique de jeux.

Ajouter un Commentaire


Code de sécurité
Rafraîchir